Pour éviter le vol de son vélo

Se faire voler son vélo n’est pas rare et pourtant avec quelques accessoires et quelques bonnes habitudes à prendre, il est possible de bien protéger son vélo.

La plupart du temps, les vélos qui se font dérober n’étaient pas convenablement cadenassés ou le cadenas n’était pas de bonne qualité. La négligence du propriétaire est également et souvent mise en cause. Refus de prendre le temps de bien accroché et/ou de bien protéger son vélo.

Le marché propose désormais des cadenas de haut niveau de sécurité, il est donc dommage de s’en priver.

Par ailleurs, et il faut le savoir aussi, certains professionnels du cycles proposent désormais une assurance spécifique contre le vol de vélo.

Il y a donc des mesures possibles qui permettent en tout cas de limiter le vol du vélo, c’est ce à quoi nous nous sommes intéressés ici.

antivol-velo

La préconisation contre le vol de vélo

En effet, les préconisations pour lutter contre le vol de vélo sont au coeur d’un travail actuellement mené et déjà commencé depuis novembre 2018 par l’Union Sport et Cycle par le biais de la commission Cycle et Mobilité Active. Ce travail intervient dans le cadre du Plan Vélo et de la Loi d’Orientation des Mobilités.

Nous l’avons dit précédemment, la plupart des vols interviennent alors que le vélo est souvent mal accroché ou dispose d’un antivol de mauvaise qualité.

Ainsi et pour limiter au maximum le vol de vélo, quelques règles sont à suivre.

En premier lieu, de choisir un antivol efficace, à savoir que vous pouvez trouver un antivol U de haute qualité il résiste à tout, au même titre que vous pouvez aussi pour encore plus de sécurité, ajouter un antivol roue/selle et aussi un antivol cadre, ainsi votre vélo est paré de plusieurs barrières anti-vol.

Les antivols de style câble, ou de chaîne sont assez faciles à couper même si d’un premier abord, ils peuvent sembler résistants. Mieux vaut opter pour un antivol comme cité ci-dessus.

Naturellement, pour éviter le vol, il convient de toujours bien cadenassé son vélo et même si on souhaite s’absenter quelques minutes, de nombreux vols sont réalisés en quelques minutes à peine, il faut donc rester vigilant. Si vous devez vous absenter quelques instants et que vous ne disposez pas d’antivol, vous pouvez peut-être soit trouver une âme charitable qui acceptera de vous garder votre vélo quelques instants, ou vous pouvez choisir l’option de laisser votre vélo bien en vu devant des lieux bien éclairés ou encore mieux tout proche d’un commissariat, mais bien sûr, quelques minutes d’inattention suffisent pour qu’un vélo soit emmené.

Sur les parvis des gares, il vaut mieux éviter car c’est principalement dans ces lieux qu’il y a le plus de vol. Par contre vous pouvez généralement trouver à proximité un parking à vélo.

Vous pouvez aussi faire marquer votre vélo avec le marquage Bicycode, ainsi si les services de police ou de gendarmerie mettre la main dessus, ils retrouveront très vite le propriétaire.

Il faut savoir qu’en France chaque année, ce sont plus de 500 000 vélos qui sont volés, seulement 150 000 sont retrouvés et très peu peuvent être restitués aux propriétaires à cause du manque d’identité du vélo.

Ainsi, à l’achat du vélo, il apparaît comme fondamental de relever le numéro de série du vélo et de le faire marquer par système Bicycode.

Par ailleurs et à ce titre du marquage Bicycode, depuis juin 2015, une convention a été signée entre plusieurs organismes, FUB, Préfecture de police, services de police et gendarmerie pour également lutter au mieux contre le vol de vélos. Une raison supplémentaire à faire marquer votre vélo.

Tout réside souvent dans la manière d’accrocher son vélo. Ainsi il faut prendre l’habitude d’attacher son vélo à un point fixe, un range-vélo mural, sol, rambarde d’escalier, seulement accroché à lui-même, le voleur peut simplement l’emporter. Utiliser un antivol haute sécurité et compléter votre équipement par les antivols complémentaires, pour selles, roues, cadre. Certains types de vélo sont trop lourds pour être emportés, c’est le cas des vélos cargo.

Pensez donc et aussi à souscrire une assurance contre le vol de vélo, pour cela adressez vous à l’organisme qui assure votre habitation pour savoir déjà si il couvre ce type de vol, car toutes les compagnies d’assurance ne proposent pas encore cette garantie.

Il est possible de passer par Cyclable qui avec Cyclassur propose ce service d’assurance, pour un vélo de moins de 1000 euros, le coût de l’assurance pour l’année reste raisonnable, environ 39 euros. C’est surtout à l’achat du vélo que vous pourrez beaucoup plus anticiper contre le vol, il convient donc d’y penser et de le savoir.

Conservez la facture, veillez au numéro de série qui doit être noté sur la facture, sinon voir le cadre du vélo qui normalement doit afficher aussi ce numéro, il faudra donc le relever. Ne laissez jamais ensembles un jeu de clé pour antivol, conservez un jeu à la maison, là-encore, pensez à noter le numéro de la clé de l’antivol. Cela peut aussi vous rendre service en cas de besoin d’une nouvelle clé.

Démarches à faire en cas de vol

Si malgré les précautions prises, votre vélo est volé, voici donc les démarches à faire.

En premier lieu, il faut déposer une plainte, une pré-plainte peut être remplie en ligne, elle sera effective quand vous passerez la signer au commissariat le plus proche de votre domicile. Déclarer ensuite le vol à votre compagnie d’assurance.

Si votre vélo est bien marqué Bicycode, il faut donc déclarer le vol à la base de données Bicycode. Vous pouvez suivre les petites annonces de particuliers à particuliers, avec un peu de chance, vous pourriez constater une annonce douteuse ou vous faire retrouver votre vélo, auquel cas, vous n’auriez qu’à prévenir les services de police. Vous pouvez aussi prévenir le magasin qui vous a vendu le vélo, ainsi, il est informé et peut surveiller les vélos qui peuvent être apportés pour réparations.

En conclusion, vous savez désormais ce qui est possible de faire pour mieux protéger votre vélo, de même, vous savez maintenant quelles sont les meilleures précautions à prendre.

Vous l’aurez compris aussi, la plupart du temps, le vol intervient à cause d’une négligence du propriétaire, une inattention, un mauvais matériel… Si vous tenez à votre deux roues, il est donc nécessaire de faire toutes les démarches conseillées, et de vous prémunir au mieux. La prudence, la vigilance et la patience s’imposent pour limiter et éviter le vol de votre vélo, à vous de décider.

Nous espérons que ces conseils vous seront précieux, et naturellement nous vous souhaitons de conserver le plus longtemps possible votre vélo, mais si vous suivez les recommandations données dans cet article, alors, c’est certain, vous limiterez les risques.

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: